Poésie

Voici quelques uns de mes poèmes écrits au fil du temps.

Lumière intérieure

J’ai découvert
En affrontant mes peurs
Ce que je ne savais pas hier
Sur ma capacité au bonheur

Une fois les voiles des craintes
Soulevés et écartés
J’ai vu que la flamme n’était pas éteinte
Elle est toujours allumée
Attendant d’être pleinement révélée

J’ai découvert que les croyances
Avaient laissé des traces
Mais une fois transformées c’est la délivrance
Et je retrouve pleinement ma place

Celle qui m’appartient de toute éternité
Celle qui était enfouie en moi
Et que j’avais oubliée, occultée
Trop occupée à tracer ma vie, ma voie

Mais le vrai chemin part de l’intérieur
Ce havre de paix où l’on se dépose
Ce lieu qui toujours demeure
Où règnent la joie, l’amour et le parfum des roses

Depuis que j’y vais plus souvent
Les choses se transforment
Autant ma vision des évènements
Que ce que la vie m’offre sous toutes ses formes

On nous a enseigné : demandez et vous recevez
On le fait avec conviction, émotion et foi
Ensuite on attend et on permet aux choses d’arriver
Ce n’est plus une lutte, c’est une grâce, une loi

Une loi universelle, la loi de l’attraction
Tout est possible quand on y croit
On aligne, pensée, foi et permission
Et la vie s’ouvre en soi et autour de soi

photo dos 927

Engagement

L’engagement c’est l’abandon
Le vrai, le profond
Celui qui dure et perdure
Malgré les temps durs
Malgré les blessures

Celui qui s’ouvre à plus grand que soi
Celui qui y met toute sa foi
S’abandonner
À sa propre vérité
À sa divinité
S’abandonner à celle de l’autre
Malgré ses faux pas, ses fautes

Y croire au-delà de tout
Que rien n’est plus doux que l’amour qui est en soi
Et celui qui vient des autres autour
Peu importe ses atours

Est-il possible de s’abandonner
À sa propre vérité
Sans peur et armure
Vivre juste l’amour pur
Sans se servir des autres
Pour expliquer ses propres fautes
S’en servir comme lumière
Pour voir ses propres barrières

S’abandonner sans peur, sans doute
De faire fausse route
Pour le meilleur et pour le pire
Comme ils disent
Car avant tout
C’est avec soi
Que l’on vit cet engagement-là

Ensuite il est possible
De façon naturelle et tangible
De s’engager et s’abandonner
Envers la vie, les amis et l’être aimé

P1020870

Il est une terre

Il est une terre
Où j’ai fait mon jardin.
Il est une terre
Qui a besoin de soins.

Il est une terre souffrante
Qu’on habille de déchets ;
Qu’on enrubanne dans tous les sens
De bitume en lacets.

Il est une terre secrète
Qu’on lacère en profondeur
Pour en piller les trésors
Et en dévoiler les mystères.

Il est une terre généreuse
Qui nous offre ses fruits
Que l’on prend sans gratitude,
Sans même un petit merci.

Il est une terre agonisante
Qu’on asperge de poison
Qui crie et demande à notre âme
De contacter conscience et compassion.

Il est une terre que j’aime,
Où j’ai choisi de faire mon jardin
Pour que tous ensemble on sème
Des vertus dans le cœur humain
Et des fleurs en bordure des chemins.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s