Avril 2013

P1060083

Le tussilage est sorti et on peut récolter les fleurs. Ces dernières ressemblent beaucoup à des fleurs de pissenlit,  mais il n’y a pas de feuillage autour et leur tige est garnie d’écailles. Elle porte bien son nom cette plante car elle soulage la toux d’une manière très efficace. On récolte la fleur jeune et on la fait sécher pour éventuellement l’incorporer à une tisane. On peut aussi en faire un concentré liquide pour profiter de ses bienfaits. Elle contiendrait des alcaloïdes qui peuvent être toxiques pour le foie pris à long terme. On en fait donc usage quelques jours ou semaines pour plus de sûreté. De toute manière, le problème qu’elle traite est habituellement passager.P1050834

Bientôt apparaitront les violettes et le lierre terrestre, d’autres excellentes plantes pour le système respiratoire. La violette est mucilagineuse, c’est-à-dire qu’elle contient une substance qui adoucit les muqueuses. Excellent contre les toux et les rhumes. Les feuilles et les fleurs sont récoltées pour cet usage: en tisane ou en concentré liquide.

Le lierre terrestre, quant à lui, est merveilleux pour réduire le mucus au niveau respiratoire et des oreilles aussi. Pour traiter les otites ou congestions nasales ou respiratoires. De plus, il détoxifie et libère le corps des métaux lourds. Les peintres du début du 20e siècle s’en servait pour se détoxifier du plomb contenu dans les peintures de cette époque. Une excellente plante à intégrer dans les tisanes ou salades printanières. Dans les salades, on l’incorpore avec modération car elle a un goût marqué. il fait d’ailleurs partie de la même famille que plusieurs fines herbes: romarin, thym, lavande, basilic, etc. Cette famille est celle des Lamiacées.

Je vous reviens bientôt avec d’autres découvertes printanières.

Advertisements

Décembre 2012

DÉCEMBRE 2012

C’est l’hiver avec le froid, le goût d’être à l’intérieur de soi et de sa maison. Pourtant, c’est aussi bon de sortir au grand air pour se vivifier et ensuite mieux relaxer. C’est le temps de se reposer: sommeil suffisant, périodes calmes, méditation… Les plantes peuvent soutenir le système immunitaire et d’autres aideront à dormir si le sommeil est perturbé. Voici quelques alliées de l’hiver.

photo dos 965

AIL: bon tonique général : stimule l’immunité, baisse la pression et le cholestérol. Puissant vermifuge et anti-parasitaire. Le soufre de l’ail agit sur les champignons, les dermatoses, les pieds d’athlète, et les vaginites. Il réduit également l’inflammation des tissus et articulations. Assainit les poumons et diminue les sécrétions. Harmonise le système glandulaire.

PIMENT DE CAYENNE: il augmente l’efficacité des herbes qui sont prises en même temps  et fait circuler efficacement. C’est une spécialiste du système circulatoire: elle arrête le sang, le nettoie, régularise le coeur et la pression artérielle, facilite la circulation aux extrémités (mains et pieds froids). Excellent stimulant digestif, elle combat aussi les parasites. Recommandée les lendemains de veille car elle élimine l’alcool plus rapidement du corps. Bon réchauffant pour l’hiver car il aide ceux qui ont toujours froid. De plus, un gargarisme de poudre de Cayenne dans un peu d’eau est très efficace contre les maux de gorge.

ÉCHINACÉE: stimule les défenses immunitaires et combat une grande variété d’infections : rhume, grippe, cystite, vaginite… Indispensable dans la pharmacie pendant l’hiver. Combiner à l’ail et au thym, c’est un excellent casse-grippe. Ce mélange atténue grandement aussi tous les symptômes du rhume et de la grippe et permet de les écourter si ils sont déjà installés.

photo dos 902

MILLEPERTUIS: très reconnu et étudié pour ses propriétés antidépressives, le millepertuis soulage la dépression, l’anxiété, l’insomnie et les troubles psychiques. Précieux pour ceux qui vivent plus difficilement la période hivernale et le manque de lumière. L’huile en externe est appliquée pour soulager la douleur que ce soit des problèmes arthritiques, du sciatique, courbatures et également pour les brûlures, blessures…